Comment bien accueillir son chiot Husky Siberien ?

La première chose à savoir et qu'il est recommandé de ne pas séparer le chiot trop tôt de sa mère, l’âge minimum conseillé est de 8 semaines mais l’idéal est de patienter jusqu’à sa 12ème semaine, le but étant que sa mère puisse lui apprendre les notions de sociabilisation et de langage. Un chiot Husky Siberien qui sera séparé trop tôt de sa mère peut par la suite développer des problèmes comportementaux.

Quand votre chiot arrivera dans sa nouvelle maison, il est important qu’il découvre celle-ci dans un environnement calme pour qu’il puisse appréhender au mieux son nouvel habitat (n’invitez pas toute la famille pour rencontrer le nouvel arrivant cela risque de stresser le chiot). Dans un premier temps il est conseillé de lui montrer la maison pièce par pièce et de ne pas lui faire découvrir toute la maison le premier jour, il serait vite perdu dans un grand espace.

Le lieu de couchage

La première chose à faire concerne le lieu où il va dormir : Donnez-lui une place précise qui sera la sienne, de préférence loin du passage ou en hauteur, le lieu doit être calme et sécurisé.

Les premières nuits seront très certainement agitées (hurlements, pleurs…) beaucoup de maîtres finissent par prendre le chiot dans leur chambre ou bien le prenne à dormir sur le lit. Ce choix n’appartient qu’à vous mais il faudra garder en tête que l’option choisie sera souvent définitive. Une habitude déjà encrée chez le chiot sera très difficile à changer.

Pour ma part mon Husky a hurlé au loup pendant 2 semaines, j’ai fini par mettre son panier dans un coin de ma chambre, et au fur à mesure je décalais son panier près de la porte jusqu’au jour où il a finalement dormi dans le couloir. À partir de ses 5 mois il dormait dans le salon tout seul. C’est une question de patience !

 Astuces pour ses premières nuits :

  • Déposez une bouillotte dans son panier celui lui rappellera la compagnie de ses frères et sœurs.
  • Rendre son couchage familier, demander à la personne où vous l’avez acheté s’il peut vous donner un morceau de tissu qui lui rappellerait son ancien couchage.

Sécuriser le domicile 

Nous n’en avons pas conscience mais notre logement peut s’avérer dangereux pour notre petit compagnon, cela peut se présenter sous forme de fils électriques, plantes d’intérieur… Le mieux est de s’y préparer à l’avance en faisant une liste de tous les risques possibles afin de n’en oublier aucun.

Le mieux sera de restreindre l’accès à certaines pièces de la maison dans un premier temps.

Les accessoires indispensables pour accueillir le chiot Husky 

Laisse et collier : Votre chiot grandira vite, préférez un collier qui peut s’adapter à toutes les tailles si vous ne souhaitez pas en racheter plusieurs par la suite. Choisissez un collier qui sera confortable pour votre chiot et qui ne le gênera pas. Pour la laisse il est idéal d'avoir une longe d'apprentissage avec soi pour commencer dès le début à lui apprendre le rappel.

Vous pouvez aussi prendre un harnais pour chiot Husky mais il est souhaitable pour l’éducation du « marcher en laisse » de commencer avec un collier.

Les gamelles d’eau et nourriture : Vous devez les préparer avant l’arrivée de votre compagnon. Privilégier une gamelle en Inox ou céramique, le chiot aura tendance à jouer en mordillant une gamelle en plastique. Le choix de la taille sera important par la suite, une gamelle trop petite pour un adulte le gênera lors de son alimentation.  Pour les chiens ou chiots qui avalent trop rapidement leurs croquettes, il existe des gamelles de stimulation qui permettent au chien de manger moins vite.

Les jouets : Ce sont des achats bien utiles ! Ils font partis intégrante dans le développement du lien de complicité que vous créerez avec votre chien.

Il existe plusieurs types de jouets, certains seront plus adaptés au chiot, puisque ces derniers n’auront pas encore leur dentition d’adulte. Il est alors préférable jusqu’à leur 5-6 mois (tout dépend de la période où ils obtiennent leur dents adultes) de leur proposer des jouets en tissus, jouets peluches, des balles, cordes. Il est conseillé de ne pas jouer aux jeux de force (ex : tirer à la corde…) pour ne pas développer un comportement de « morsure » il voudra jouer avec vous ou bien un enfant en vous attrapant par le bras en pensant que c’est un jeu.

Vous avez désormais toutes les clés en main pour bien accueillir votre chiot Husky dans votre famille, maintenant c’est à vous de jouer !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés